Mes chroniques : Dans un battement d’ailes

Bonjour à tous,

Peu présente en ce moment, je n’ai même pas l’excuse de travailler à fond sur un prochain roman. Je prends juste le temps de ne rien faire, de regarder la télé et de profite de mon entourage. J’ai quand même eu le temps de lire la nouvelle Dans un battement d’ailes d’Amélia Varin. Et voici mon avis

BattementAile

 

Auteur : Amélia Varin

Editeur : Auto-édition

4ème de couverture :

« Le vent souffle, emportant les feuilles mortes. Posé sur le rebord de la fenêtre, l’oiseau prend son envol. J’aimerais tellement le suivre. Planer vers la liberté. »

Même lorsqu’on souffre, qu’on pense qu’il n’existe qu’une seule échappatoire, une petite lueur apparaît. Inattendue. Et doucement, le sourire revient. Tellement beau, tellement vrai. Et c’est en déployant ses ailes, que l’on s’envole vers de nouveaux horizons…

Mon avis :

N’ayant jamais vécu de harcèlement scolaire, j’ai abordé cette lecture avec un avis plutôt neutre, ne sachant pas comment j’allais réagir. Ce que je peux dire c’est qu’au fur et à mesure de mon avancement, l’histoire m’a pris au tripes. J’ai mis plus d’une semaine avant d’écrire cette chronique pour me laisser le temps de prendre du recul.

J’avais parfois même les larmes aux yeux. On sent du vécu dans les mots employés par l’auteure. Elle arrive à faire passer la douleur que ressent l’héroïne.

On se dit qu’on est quand même à l’abri mais des fois un petit accrochage peut tout changer. Ayant passé cette période difficile de la scolarité sans trop d’encombres, je me dit que je suis chanceuse. Mais savoir que mes enfants pourraient être des victimes et que je ne le saurai peut-être même pas m’angoisse au plus haut point. Car dans la description qu’en fait Amélia, la pauvre héroïne est toute seule avec ses peurs, ses angoisses. Elle doit faire face à des situations que personnes ne devraient endurer.

Je me suis retrouvée totalement emportée par les mots d’Amélia. J’ai arrêté la musique, me suis isolée pour ne pas être perturbée. Je voulais connaître la suite, me dire que ce n’était pas possible de vivre dans une telle douleur, que forcément des gens devaient en être conscients. Rien de d’en parler à nouveau, j’ai une boule à l’estomac. EJ n’en dis aps plus et vous laisse découvrir cette nouvelle (qui n’est pas toute noire non plus).

 

En résumé : Une nouvelle poignante qui m’a bouleversée mais avec une conclusion qui donne de l’espoir.

Pour vous procurer cette nouvelle, c’est par ici.

 Ma note : 7/10

Publicités

Un commentaire

  1. Merci beaucoup pour ce superbe avis. Je suis très heureuse d’avoir réussi à te remuer. C’est un texte émouvant et très lumineux, comparé à mes premières nouvelles sur le sujet. J’évolue, dans ma pensée, dans ma façon de voir les choses, à travers mes textes. 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s