PAI [Romance] : Contre vents et marées

Bonjour à tous,

En ce dernier presque dernier jour de décembre et de l’année, je vous propose de découvrir mon avis du roman Contre vents et Marées de Audrey Martinez en auto-édition. Cette chronique se fait dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus : catégorie Romance.

Pour plus d’informations sur ce prix, n’hésitez pas à visiter le site.

40610446_10156785405452376_4991262454815129600_n

 

 

 

Contrevente.png

 

Auteur : Audrey Martinez

Editeur : Auto-édition

Page facebook de l’auteur : https://www.facebook.com/audreymartinezauteur/

Site de l’auteur : http://audreymartinez.fr/

 

 

4ème de couverture :

Jack a une vie familiale chaotique. Sa mère, Cécile, est en dépression depuis un an. Le jeune homme se débat pour survivre, malgré la violence, l’alcool et la solitude.
Jusqu’au jour où il rencontre la sublime et douce Marta. Le destin a décidé de lui donner une chance de s’extirper de ce quotidien destructeur. Mais la vie n’est pas un long fleuve tranquille et les épreuves vont se succéder au point de compromettre leur avenir.
Parviendront-ils à s’aimer contre vents et marées ?

Mon avis

Heureuse de retrouver la plume d’Audrey Martinez

Lors de mes sélections, j’ai beaucoup hésité pour choisir ou non ce roman. J’avais découvert la plume de l’auteur lors d’un SP pour son dernier roman, « la valse des souvenirs » que j’avais beaucoup aimé. Cependant l’extrait de « Contre vents et marées » pour le prix des auteurs inconnus m’avait moins emballé et je ne l’avais finalement pas retenu.

Durant cette lecture, j’ai retrouvé la plume agréable d’Audrey Martinez : un style fluide, direct, qui décrit des gens vrais, sans fioriture. J’ai cependant remarqué quelques erreurs, sûrement dû au fait qu’il s’agissait là de son second roman : à plusieurs reprises, on se demande qui parle, il manque quelque fois un peu de visuel pour mieux se représenter les scènes.

De plus, je ne sais pas s’il s’agit de l’exemplaire que j’avais pour le prix ou d’un problème avec ma liseuse, mais à trois ou quatre reprise, les phrases étaient tronquées.

Une succession d’événements un peu invraisemblables

Pour l’histoire en elle-même, même s’il s’agit de toute évidence d’une romance, je n’ai pas été transportée dans l’histoire de Jack et Marta. Peut-être parce qu’il s’agit d’adolescents et que cette histoire s’adresse plus à des jeunes adultes. Ou bien parce que les malheurs qui leur arrivent, en un peu plus d’une année, sont un peu trop tirés par les cheveux. Ils accumulent des problèmes, dont ils se sortent finalement sans trop de difficultés. Du coup, j’avais du mal à éprouver de la compassion pour les personnages, presque sûre qu’ils s’en sortiraient.

En résumé

La plume n’est pas déplaisante et se lit facilement, mais l’histoire contient un peu trop de situations complexes desquelles les héros se sortent facilement, ce qui ne permet pas une véritable empathie envers eux.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s